Une étude sur le terrain entrepris par SEF en 2012, avec des organismes spécialisés, des instances gouvernementales et des consultants universitaires, a mis l’accent sur l’absence de centre d’accueil pour mères violentées et enfants en danger sans abri.
En 2015, SEF démarre sa nouvelle mission avec un centre d’accueil et d’hébergement pour 6 familles et 18 enfants comme point de départ, avec pour projection d’atteindre 12 de 36 enfants.
L’hébergement et l’accueil ne doivent pas dépasser une durée de 2 ans.